Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Commission des licences de la Swiss Football League (SFL) octroie, en première instance, une licence pour la saison 2016/17 aux 10 clubs de Super League.

Seuls 3 représentants de Challenge League sont recalés. En Promotion League, Servette a reçu son sésame.

En première instance dans la procédure d’octroi des licences pour la saison 2016/17, la Commission des licences de la SFL a analysé les dossiers des 23 candidats à une licence (20 clubs de la SFL ainsi que 3 candidats de Promotion League). Durant 3 jours, celle-ci a étudié les critères juridiques, infrastructurels, sportifs, administratifs, financiers et de sécurité.

Au final, la Commission accorde la licence sollicitée pour la saison prochaine aux 10 clubs de Super League (SL). En Challenge League (ChL), sept des dix clubs remplissent les exigences pour la saison 2016/17. Seuls, le FC Bienne, le FC Chiasso et le FC Le Mont LS se voient refuser leur précieux sésame. Les trois clubs ont la possibilité de déposer un recours dans un délai de 5 jours. Les décisions de la deuxième instance seront communiquées le lundi 30 mai 2016.

En ChL, après les décisions de la Commission des licences, seuls le FC Lausanne-Sport et le FC Aarau obtiennent la licence II, nécessaire pour une promotion en RSL. Les autres clubs de BCL, au bénéfice d’une licence III (seulement valable pour la BCL) au lieu de la licence II convoitée, peuvent également s’adresser à l’instance de recours pour les licences.

En Promotion League, le FC Rapperswil-Jona et le Servette FC obtiennent une licence pour la BCL. À l’inverse, la licence III est refusée en première instance au SC Kriens.

L'octroi d'une licence ne garantit pas la bonne santé d'un club. Le dernier exemple du FC Bienne, qui s'est retiré du Championnat de Challenge League la semaine dernière, est là pour le rappeler.

ATS