Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La justice militaire a ouvert une enquête sur les circonstances de l’accident (archives).

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

Dix-sept miltaires sur dix-neuf ont pu quitter l’hôpital après l'accident de la circulation survenu lundi matin à Linden, dans l'Oberland bernois. Un soldat est toujours dans un état critique.

Mardi, seuls le conducteur du véhicule, qui se trouve dans un état critique en raison de blessures à la tête, ainsi qu'un autre militaire souffrant d’une fracture du sternum, restaient hospitalisés, indique mardi le Département fédéral de la défense (DDPS) dans un communiqué. Les familles des victimes de l’accident et les membres de l’école GE 64 sont toujours encadrés par des spécialistes du Care Team de l’armée.

La justice militaire a ouvert une enquête sur les circonstances de l’accident. Les dix-neuf militaires de l’école basée à Jassbach (BE), dont seize recrues, un soldat et deux cadres, se rendaient lundi matin à bord d’un camion à Thoune (BE) pour y effectuer un exercice de tir. Pour des raisons encore inconnues, le camion est sorti de la route près de Linden et s'est couché sur le flanc dans un pré.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS