Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cinq moutons ont péri dans l'attaque du ou des canidé(s). Douze autres ont dû être euthanasiés en raison de leurs blessures (archives).

KEYSTONE/MARCO SCHMIDT

(sda-ats)

Dix-sept moutons ont été victimes d'un ou de plusieurs loups dans la nuit de dimanche à lundi, sur un alpage non protégé, situé au-dessus de Maienfeld (GR). Cinq animaux ont été tués dans l'attaque, douze autres ont dû être euthanasiés en raison de leurs blessures.

On ignore pour l'instant si un seul ou plusieurs loups sont à l'origine de cette attaque. Seule certitude, l'alpage de Stürfis n'était pas équipé de protections contre les loups, précise mercredi à l'ats l'Office grison de la chasse et de la pêche. Ce dernier confirme une information révélée par le journal local Prättigauer und Herrschäftler.

La meute de loups du Calanda n'est pas impliquée. La région de Maienfeld ne se trouve pas sur son territoire. Il n'est, en revanche, pas exclu qu'un loup solitaire issu de la meute soit à l'origine de l'attaque.

Le nombre de moutons victimes se situe dans la moyenne, dans le cas d'un alpage non équipé de protections, souligne Jan Boner, spécialiste grison de la protection des troupeaux. L'installation d'un équipement de protection sur l'alpage concerné était en préparation, mais pas encore mise en oeuvre au moment de l'attaque.

L'alpage compte 1500 moutons. Il s'agit d'un des plus grands des Alpes grisonnes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS