Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Dixième victoire pour Beat Feuz

Beat Feuz est vraiment dans une forme olympique. Le récent vainqueur de Wengen a remporté la descente de Garmisch-Partenkirchen, dernier rendez-vous avant les Jeux de Pyeongchang.

Il a fait la différence dans les parties techniques, sur la fin.

Le Bernois fête au passage deux petits jubilés: c'est son 10e succès en Coupe du monde (7 en descente), son 30e podium en tout. Avec son dossard no 5, il ne s'est pas montré à son avantage dans le haut, sur une piste très dure et entièrement à l'ombre. Mais dès la mi-parcours et le saut du Funiculaire, il s'est lâché pour combler son débours.

Il a aussi profité d'une énorme erreur de l'Italien Christof Innerhofer, grand dominateur à l'entraînement, qui n'a évité la chute que de peu sur le haut, au prix d'un sérieux coup de frein qui lui a fait perdre toutes ses chances.

A l'arrivée, devant ses fans accourus en nombre, l'emblématique Alémanique précède l'Italien Dominik Paris et l'Autrichien Vincent Kriechmayr, 2es ex aequo à 0''18, et le Norvégien Aksel Lund Svindal, 4e à 0''28.

Et dire que Feuz comptait près d'une demi-seconde de retard sur le Scandinave vers la mi-course! Son nom n'apparaît pas du reste pas dans les six meilleurs à l'avant-dernier temps intermédiaire. Il aura tremblé jusqu'au bout, en voyant des concurrents avec des dossards assez élevés être plus rapides que lui sur le haut. Mais son chrono a tenu.

Au final, le Bernois a fait valoir son aptitude à prendre des trajectoires très serrées, avec son gabarit compact. Il a suivi une ligne originale, qu'il avait repérée lors des entraînements (effectués en dedans de ses possibilités).

Feuz chipe au passage la première place du classement de la descente à Svindal. Et marque bien sûr les esprits avant la descente olympique de Jeongseon. Le dernier homme à avoir gagné la dernière descente avant des JO puis l'épreuve olympique avait été... Pirmin Zurbriggen en 1988. L'enchaînement deviendra-t-il une spécialité suisse?

Il devient le premier Suisse depuis Didier Cuche en 2011-12 à s'imposer trois fois au moins (série en cours) en descente lors d'une même saison. C'est son 5e podium de l'hiver, record personnel d'ores et déjà égalé. C'est aussi son premier succès dans la station allemande. Et avec ce dixième succès en carrière, il devient l'égal de Bernhard Russi.

Deuxième Suisse, Mauro Caviezel est arrivé 17e à 1'25''. Urs Kryenbühl (23e), Gian Luca Barangun (25e) et Gilles Roulin (30e) ont également marqué des points.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.