Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Vingt-quatre heures après Rafael Nadal devant Mardy Fish, Novak Djokovic a senti souffler le vent de la défaite sur sa nuque. Le no 1 mondial a vraiment tremblé devant Tomas Berdych.
Mené 4-2 dans la dernière manche, Novak Djokovic a su trouver le relâchement nécessaire pour renverser la situation et s'imposer finalement 3-6 6-3 7-6 (7/3). Mais avant de fêter sa 70e victoire de l'année, il a dû écarter une balle de match à 6-5 30-40 sur son service, une balle sur laquelle Berdych commettait la faute en coup droit. Une fois de plus, le Tchèque a été trahi par ses nerfs dans le "money time". Cette fragilité sur le plan mental constitue un frein terrible à sa progression.
Après ses déboires à Bâle - défaite devant Kei Nishikori - et à Bercy - forfait contre Jo-Wilfried Tsonga -, Nole a signé la victoire qu'il espérait pour revenir sur la bonne orbite. Son mérite fut d'oublier très vite un début de match catastrophique avec la perte des quatre premiers jeux. Au fil des minutes, Nole retrouvait une partie de son punch pour s'opposer à un Berdych fort percutant. Le Tchèque fut notamment très impressionnant sur sa première balle. Seulement, il ne devait en passer que deux sur cinq dans le tie-break du troisième set.
Mercredi, Djokovic affrontera David Ferrer lors de son deuxième match. Quant à Berdych, il doit rencontrer Andy Murray. Blessé à l'aine, l'Ecossais pourrait toutefois céder sa place au Serbe Janko Tipsarevic.

ATS