Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Novak Djokovic (no 2) n'a pas dû puiser dans ses réserves pour atteindre la deuxième semaine à Wimbledon.

Le triple vainqueur de Wimbledon (2011, 2014, 2015) s'est qualifié pour les 8es de finale en dominant le Letton Ernests Gulbis (ATP 589) 6-4 6-1 7-6 (7/2). Il n'a pas concédé le moindre set dans ses trois premiers matches, lui qui avait mëme bénéficié de l'abandon de Martin Klizan après seulement 40' de jeu dans leur 1er tour.

Ex no 10 mondial dont la carrière a notamment été perturbée par des blessures à répétition, Ernests Gulbis a fait illusion en tout début de match sur le Centre Court. Le Letton de 28 ans a enchaîné les grosses frappes pour signer le premier break de cette partie dès le troisième jeu. Il a tenu le choc jusqu'à 4-2, avant de concéder... neuf jeux d'affilée.

Novak Djokovic, qui a même manqué deux balles de 6-0 dans un deuxième set à sens unique, a en revanche dû serrer sa garde dans la troisième manche. A nouveau plus consistant et plus constant dans ses frappes, Ernests Gulbis a résisté jusqu'au tie-break, dans lequel son adversaire ne lui a cependant pas laissé la moindre ouverture.

Sorti au 3e tour l'an dernier à Church Road, Novak Djokovic fait preuve d'une grande sérénité depuis le début du tournoi et ne devrait pas non plus trembler lundi en 8e de finale. Il se frottera au Français Adrian Mannarino (ATP 51), tombeur en cinq sets de son compatriote Gaël Monfils (no 15) samedi. Nole a remporté l'unique duel livré face au gaucher de 29 ans, l'an dernier au 2e tour à Wimbledon (6-4 6-3 7-6).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS