Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Novak Djokovic (no 2) s'est mis en danger tout seul dans son 3e tour à Roland-Garros. Mené deux sets à un par Diego Schwartzman (ATP 41), il a néanmoins renversé la vapeur sans trop de difficultés.

Le tenant du titre s'est imposé 5-7 6-3 3-6 6-1 6-1 devant le petit Argentin (1m70), évitant ainsi une nouvelle désillusion en Grand Chelem après sa défaite subie dès le 2e tour de l'Open d'Australie face à Denis Istomin en janvier. A la peine sur son côté revers dans les trois premiers sets, il a survolé les débats dans les deux derniers.

Novak Djokovic, qui a tout de même écopé d'un avertissement en raison de son "attitude" dans le cinquième jeu du deuxième set, a semblé souffrir de conditions de jeu rendues difficiles par une météo orageuse puis pluvieuse. Pressé d'en finir alors que la pluie redoublait, il a su se faire violence et pour cueillir un 58e succès à Roland-Garros et rejoindre ainsi Guillermo Vilas au 3e rang d'un classement mené par Rafael Nadal (75 victoires à la Porte d'Auteuil) et Roger Federer (65).

Le Serbe, qui a dû batailler pendant 3h19' vendredi, devra certainement témoigner d'une plus grande solidité pour s'éviter toute mauvaise surprise au stade des 8es de finale: il sera opposé au gaucher espagnol Albert Ramos-Viñolas (no 19), finaliste du Masters 1000 de Monte-Carlo ce printemps et tombeur en cinq sets de Lucas Pouille (no 16) vendredi. Et il devra certainement afficher un tout autre visage si son rendez-vous avec Rafael Nadal a bien lieu en demi-finale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS