Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Encore un match de légende à Wimbledon ! Au lendemain du marathon victorieux de 6h36' de Kevin Anderson, Novak Djokovic accède lui aussi à la finale à l'issue d'une rencontre qui marquera l'histoire.

Le Serbe s'est imposé 6-4 3-6 7-6 (11/9) 3-6 10-8 devant Rafael Nadal après 5h14' de jeu. Cette rencontre avait été interrompue la veille à l'issue du troisième set peu après 11h00 pour respecter la quiétude du voisinage. Elle a repris samedi à 13h00 sous le toit à la de demande de Novak Djokovic comme le règlement le lui permettait.

Meilleur serveur et plus précis à la relance, le Serbe a eu l'immense avantage de servir en premier dans la manche décisive. Ainsi après avoir sauvé une balle de match à 8-7 30-40 sur une merveille d'amortie, Rafael Nadal craquait dans le dix-huitième jeu. Il le perdait "blanc" pour enterrer son rêve de coiffer dimanche une troisième couronne à Wimbledon et de revenir à deux titres du Grand Chelem de Roger Federer pour relancer complètement la course appelée à désigner le meilleur joueur de tous les temps.

Rafael Nadal peut nourrir bien des regrets. Il a vraiment laissé filer cette demi-finale vendredi soir lors du tie-break du troisième set. Le gaucher de Manacor a, en effet, bénéficié de trois balles de set dans ce jeu décisif qui lui aurait permis de virer en tête. Samedi, il fut toutefois bien près de réussir la "remontada" avec une ouverture à 7-7. Dans ce quinzième jeu crucial, le Majorquin a mené 15-40, puis avantage. Mais Novak Djokovic armait deux services imparables pour écarter les deux premières balles de break avant de réussir un passing de revers magnifique sur la troisième. On a vraiment touché au sublime lors de cette demi-finale.

Novak Djokovic visera ce dimanche un quatrième succès à Wimbledon. Il entend surtout mettre un terme à sa longue traversée du désert. Son douzième et dernier titre majeur remonte, en effet, à Roland-Garros 2016. Sur le papier, il abordera cette finale avec les faveurs du pronostic face à Kevin Anderson contre lequel il reste sur cinq victoires de rang. Mais les deux hommes n'ont plus été opposés depuis trois ans. En 2015 à Wimbledon, Djokovic s'était imposé 7-5 au cinquième set après avoir été mené deux manches à rien...

Dans ce tournoi où tout peut vraiment se passer, miser sur le vainqueur de cette finale paraît bien hasardeux. Surtout que personne ne peut deviner quel sera l'état de fraîcheur du Serbe et du Sud-Africain après ces deux demi-finales extraordinaires.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS