Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Novak Djokovic demeure intouchable. Le no 1 mondial a conquis dimanche à Miami son 28e titre dans un tournoi Masters 1000, un record absolu.

Le Serbe, qui compte désormais un trophée de plus que Rafael Nadal dans cette catégorie, a dominé Kei Nishikori (ATP 6) 6-3 6-3 en 1h27' en finale en Floride. Il signe ainsi le doublé Indian Wells/Miami pour la troisième année consécutive, la quatrième au total, et affiche désormais un bilan de 28 succès pour 1 seule défaite en 2016.

Vainqueur des 22 dernières parties qu'il a livrées dans les épreuves estampillées Masters 1000 et des 24 derniers sets qu'il a disputés sur le circuit, Novak Djokovic n'a pourtant pas livré un grand match dimanche. Il a notamment perdu à deux reprises son service, concédant le break d'entrée de jeu. Mais, avec la confiance qui l'anime et la marge qu'il possède sur un joueur comme Kei Nishikori, il ne s'est jamais retrouvé danger.

Avec seulement 51% de premières balles passées, Kei Nishikori fut une proie bien trop facile pour un relanceur de la trempe de Novak Djokovic. Le finaliste malheureux de l'US Open 2014, qui a résisté jusqu'à 3-3 dans le premier set avant de perdre cinq jeux d'affilée, a remporté moins d'un point sur deux sur son engagement (32/66)! Soigné pour des douleurs au genou gauche en fin de match, il a en outre commis trop de fautes directes (29, contre seulement 10 coups gagnants) pour espérer créer l'exploit.

Sacré pour la sixième fois déjà à Miami, Novak Djokovic a encaissé un chèque de 1,028 million de dollars. Avec désormais 98,199 millions de gains en carrière, le Serbe de 28 ans a ainsi dépassé le total de Roger Federer (97,855 millions). Nole devrait logiquement devenir dès cette année le premier joueur à passer la barre des 100 millions de gains.

ATS