Toute l'actu en bref

Novak Djokovic prend un nouveau départ. Le no 2 mondial a annoncé vendredi qu'il s'était séparé de son coach Marian Vajda, ainsi que de son physiothérapeute et de son préparateur physique.

Le Serbe a pris cette décision d'un commun accord avec les deux hommes, à l'issue d'un Masters 1000 de Monte-Carlo dans lequel il a été stoppé en quart de finale par David Goffin. Contraint de renoncer au tournoi de Miami en raison d'une blessure à un coude, il n'a glané qu'un titre en 2017, à Doha pour son premier tournoi de l'année. Il a depuis enchaîné les déceptions, s'inclinant notamment dès le 2e tour de l'Open d'Australie.

"Je serai éternellement reconnaissant envers Marian, GG (réd: Gebhardt Gritsch, son préparateur physique) et Miljan (réd: Amanovic) pour cette décennie d'amitié, de professionnalisme et de dévouement. Sans leur soutien je n'aurais pas pu atteindre des objectifs si élevés", explique notamment Novak Djokovic dans un communiqué diffusé sur son site internet.

"Ce n'était pas une décision facile à prendre, mais nous avons tous senti qu'un changement était nécessaire", poursuit le Serbe, qui espère que cette "thérapie de choc" lui permettra de retrouver la voie du succès: "Je veux continuer à élever mon niveau de jeu. J'ai l'impression que je vais démarrer quelque chose de nouveau, et j'aime ce défi. Je suis un chasseur."

En difficultés depuis qu'il a accompli le Grand Chelem de carrière en juin dernier en remportant son premier Roland-Garros, Novak Djokovic avait déjà annoncé en décembre dernier mettre fin à sa collaboration avec Boris Becker. Légèrement en retrait après l'arrivée de l'Allemand dans le staff de Nole fin 2013, Maria Vajda s'occupait de l'ex no 1 mondial depuis 2006. Le Slovaque aura donc tout vécu avec Novak Djokovic, qui a conquis le premier de ses douze titres majeurs en janvier 2008 en Australie.

ATS

 Toute l'actu en bref