Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

DKSH a vécu un exercice difficile en 2014. Malgré une hausse de ses ventes de 2,7% sur un an, à 9,82 milliards de francs, le groupe zurichois de négoce international a vu son bénéfice net plonger de 19,1%, à 195,5 millions de francs.

A taux de change constants, le chiffre d'affaires atteint 10,24 milliards (+7,1%) et le résultat net 201,3 millions (-16,7%), précise DKSH dans un communiqué jeudi. Le groupe indique avoir gagné des parts de marché.

L'entreprise, dont les activités sont centrées sur l'Asie, évoque "un environnement de marché difficile" dans cette région. En particulier en Thaïlande et à Hong Kong, en raison de tensions politiques. DKSH évoque aussi l'affaiblissement du yen au Japon, ainsi qu'un déclin de la demande en produits de luxe en Chine.

Au niveau opérationnel, le bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT) a chuté de 12%, atteignant 272,7 millions de francs. En se basant sur les taux de change en vigueur fin 2013, la baisse est de 8,3%. Le conseil d'administration va toutefois proposer un dividende en hausse de 21,1%, à 1,15 franc par action au titre de l'année écoulée.

Optimiste pour la suite

Pour l'exercice en cours, le groupe, qui fêtera ses 150 ans cette année, s'attend à une croissance de son chiffre d'affaires, à taux de change constants, et une hausse à deux chiffres de son résultat EBIT. L'entreprise, qui emploie quelque 27'600 personnes sur 750 sites répartis dans 35 pays, réaffirme son ambition de porter son chiffre d'affaires à 12 milliards en 2016.

"DKSH est idéalement positionné pour profiter de l'émergence de la classe moyenne en Asie, du développement du commerce intérieur sur le continent et des nombreuses délocalisations", souligne le patron du groupe Jörg Wolle, cité dans le communiqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS