Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les Suissesses n'ont pas flambé, mais Justin Gatlin et Almaz Ayana ont été fidèles au rendez-vous.

L'Américain a remporté le 100 m du meeting Ligue de diamant de Rome en 9''93 et reste invaincu cette saison en six courses, pendant que la frêle Ethiopienne frôlait le record du monde du 5000 m.

Auteur d'un départ fulgurant, Gatlin a d'abord semblé pouvoir ravir au Qatarien Femi Ogunode la meilleure performance mondiale (MPM) de la saison (9''91), mais Le Guépard fléchissait sur la fin pour préserver de justesse sa victoire, devant son compatriote Ameer Webb (9''94) et l'épatant Français Jimmy Vicaut (9''99). L'an dernier, Gatlin avait fusé en 9''75 au même endroit. Tout se jouera aux JO de Rio entre lui et Usain Bolt, mais le Jamaïcain peut rester serein.

L'Ethiopienne Almaz Ayana, championne du monde en titre, a signé le 2e chrono de l'histoire sur 5000 m. En 14'12''59, elle n'a manqué que d'une seconde et demie le record du monde de sa compatriote Tirunesh Dibaba (14'11''15).

Nicole Büchler a connu son premier petit "couac" de la saison, aux conséquences cependant très limitées. La Biennoise a dû se contenter de 4m50 à la perche, sa hauteur de départ, franchie au 1er essai. Elle a ensuite échoué trois fois à 4m60 mais termine à une "honnête" 4e place d'un concours remporté par la Grecque Katerina Stefanidi (4m75).

Selina Büchel peine à lancer sa saison en plein air. Après deux tests mitigés sur 400 et 600 m, la St-Galloise n'a pu faire mieux que 9e pour son premier 800 m. La course était il est vrai très relevée, avec la présence des trois médaillées des derniers Mondiaux et de l'imbattable championne intersexuée Caster Semenya, de retour au top. Mais la façon dont Büchel a couru n'est pas des plus rassurantes. La St-Galloise a bouclé le premier tour en dernière position avant de remonter quelque peu, sans pouvoir atteindre le chrono sous les deux minutes envisagé (2'01''00).

Mujinga Kambundji est elle aussi restée clairement "en dedans" sur 100 m. Après une très bonne sortie des starting-blocks, la Bernoise a peiné dans l'enchaînement pour se faire déborder dès les 30-40 m. Verdict: une 8e place en 11''36.

ATS