Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Epatante Nicole Büchler! La Biennoise a obtenu un des rarissimes podiums suisses en Ligue de diamant en se classant 2e du concours de la perche à Doha, en ouverture de la saison internationale.

Elle a réussi un magnifique bond à 4m78, meilleure marque suisse de tous les temps en plein air.

La Biennoise fait bel et bien partie de l'élite mondiale, comme elle l'avait déjà démontré en mars avec sa 4e place aux Mondiaux indoor à Portland (USA). Elle n'avait alors manqué le bronze qu'au nombre d'essais et porté son record national (salle et plein air confondus) à 4m80. Une marque qu'elle a bien failli améliorer dans la chaleur du Qatar (32 degrés), des conditions parfaites pour le saut. Elle n'a manqué 4m83 que d'assez peu à sa troisième tentative, retombant sur la barre après avoir bien engagé son corps au-dessus.

La Seelandaise affichait un immense sourire malgré tout. Elle n'avait jamais évolué à un tel rang et à de telles hauteurs dans un grand meeting. Elle a notamment devancé la Grecque Ekaterini Stefanidi, médaillée de bronze des Mondiaux en salle, et n'a été battue que par la jeune prodige américaine Sandi Morris (4m83), médaillée d'argent à Portland. Presque toutes les meilleures spécialistes étaient en lice, à l'exception de l'Américaine Jenn Suhr et de la Russe Yelena Isinbayeva (en fin de carrière).

Büchler a montré des nerfs d'acier. Elle a franchi 4m53 au troisième essai et 4m78 au bluff, ou presque, après avoir fait l'impasse sur son troisième saut à 4m73 pour monter directement la barre 5 cm plus haut. Un coup de poker payant, qui rappelle une autre impasse déjà effectuée avec succès à Portland. Aucun doute: à 32 ans, la Seelandaise n'a jamais été aussi en confiance. Elle prévoit encore trois apparitions ces prochaines semaines en Ligue de diamant.

ATS