Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Donald Trump à Davos: les polices devront davantage se coordonner

La venue du président américain Donald Trump à Davos (GR) ne va pas nécessiter de grandes modifications du dispositif de sécurité déjà prévu (archives).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

L'annonce de la venue de Donald Trump au Forum économique mondial (WEF) de Davos a surpris les responsables de la sécurité. Toutefois, cela n'implique que peu de changements dans l'important dispositif déjà prévu. Les polices devront davantage collaborer.

"J'ai été un peu surpris qu'il vienne", confie Walter Schlegel, commandant de la police grisonne, mercredi à ats-Vidéo. Les informations dont il disposait laissaient penser que le président américain n'allait pas faire le déplacement dans les Grisons.

"Il n'y aura pas d'importants aménagements" dans le dispositif de sécurité, affirme M. Schlegel. L'an dernier, le président chinois Xi Jinping était venu à Davos. Au niveau de la protection des personnes, le dispositif est le même, que cela soit un chef d'Etat chinois ou américain, précise-t-il.

Davantage de manifestations

En revanche, cette venue augmente la probabilité que des manifestations soient organisées dans toute la Suisse. "Nous devons collaborer et communiquer étroitement entre polices, et dans ce domaine, une importante planification est encore nécessaire", selon M. Schlegel.

Avant son déplacement à Davos, Xi Jinping avait été reçu à Berne par le Conseil fédéral dans le cadre d'une visite d'Etat. Les autorités fédérales s'activent à présent pour organiser une rencontre avec le président américain.

Le président de la Confédération Alain Berset a déjà fait savoir qu'il était prêt à un échange avec M. Trump, a indiqué le porte-parole du Conseil fédéral André Simonazzi. Les autorités des deux pays sont en contact afin de définir le cadre de la visite.

Grosse délégation

Le programme n'a en effet pas encore été défini, a indiqué mercredi l'ambassadeur des Etats-Unis à Berne, Edward McMullen, dans une interview au téléjournal 19h30 et mise en ligne sur le site de la RTS. "Mais nous savons que de nombreux hauts fonctionnaires de son gouvernement et de son administration seront présents, soit une belle délégation qui viendra en Suisse", a-t-il ajouté.

Le WEF est une excellente occasion pour le président américain d'expliquer son programme America First aux autres leaders présents à Davos, selon l'ambassadeur. "L'Amérique d'abord ne signifie pas l'Amérique seule."

Selon lui, les premières réformes de l'administration Trump ont déjà eu des répercussions sur l'économie mondiale. A l'instar de l'aire de Ronald Reagan, le programme de baisse des taxes du nouveau président aura des effets dans plusieurs pays, selon Edward McMullen. Le diplomate a dirigé la campagne de Donald Trump lors des primaires en Caroline du Sud avant de devenir membre de l'équipe de transition du président élu.

Pétition lancée

L'opposition à la venue de Donald Trump en Suisse ne s'est pas fait attendre. Campax, une organisation suisse de campagne et de mobilisation, a lancé mercredi une pétition en ligne intitulée "Trump not welcome - stay out of Davos ("Trump, vous n'êtes pas le bienvenu - tenez-vous loin de Davos!").

"Le président américain Donald Trump est en excellents termes avec le racisme, l'islamophobie, l'antisémitisme, le sexisme, la misogynie, le bellicisme, le déni climatique, les atteintes aux droits de l'homme et une politique qui aggrave la pauvreté et l'inégalité", affirme Campax sur son site.

Pour la chanteuse américaine Renee Rousseau, active au sein des "Democrats Abroad Switzerland", la visite de Donald Trump à Davos contredit une fois de plus ses promesses antérieures. "Depuis l'arrivée au pouvoir de M. Trump, les Etats-Unis ont hérité d'une image catastrophique dans le monde; c'est humiliant".

Le Forum économique de Davos se tient du 22 au 26 janvier.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.