Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président américain Donald Trump a rencontré à Séoul son homologue sud-coréen Moon Jae-In.

KEYSTONE/AP/ANDREW HARNIK

(sda-ats)

Le président américain Donald Trump a assuré mardi voir des "progrès" sur le dossier nord-coréen. Il a rencontré à Séoul son homologue sud-coréen Moon Jae-In.

"Oui, je vois certaines choses bouger", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse commune. "Je pense que nous faisons des progrès", a-t-il ajouté, soulignant que l'alliance entre Washington et Séoul était "plus importante que jamais". M. Trump a par ailleurs réaffirmé qu'il était prêt à utiliser l'option militaire "si nécessaire".

Il a estimé que son homologue chinois Xi Jinping avait joué un rôle "très très utile" sur le dossier nord-coréen exprimant l'espoir que Moscou fasse de même. "Nous espérons que, de la même manière, la Russie sera utile", a-t-il déclaré.

Donald Trump est arrivé mardi en Corée du Sud, deuxième étape de sa tournée de douze jours en Asie. Le président des Etats-Unis va y passer vingt-quatre heures. Il a atterri sur la base de l'armée de l'air américaine située au sud de Séoul, à Osan, où il a été accueilli par une cérémonie militaire.

Il s'est ensuite rendu par hélicoptère au Camp Humphreys, la plus vaste installation militaire américaine de Corée du Sud, à une centaine de kilomètres de la frontière avec la Corée du Nord. Le président américain a ensuite retrouvé son homologue sud-coréen à Séoul pour un entretien consacré à la menace de Pyongyang et au commerce bilatéral.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS