Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Donald Trump appelle les Palestiniens à revenir aux négociations

Donald Trump quitte l'hélicoptère qui l'a transporté vers Davos.

Keystone/GIAN EHRENZELLER

(sda-ats)

Donald Trump a annoncé jeudi la suspension de plusieurs centaines de millions de dollars d'aide aux Palestiniens, à moins qu'ils n'acceptent de participer à des pourparlers de paix sous l'égide de Washington. Il assure avoir "un plan formidable" pour la paix.

Les Palestiniens "nous ont manqué de respect la semaine dernière en refusant de recevoir notre excellent vice-président" Mike Pence, a déclaré M. Trump, lors d'une rencontre avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu au Forum économique mondiale (WEF) à Davos (GR).

"Nous leur avons donné des centaines de millions" et "cet argent ne leur sera plus versé à moins qu'ils s'assoient et négocient la paix", a déclaré le président américain.

Selon lui, "il va se passer quelque chose". "Nous avons un plan formidable, qui est fantastique pour les Palestiniens et pour Israël", a ajouté M. Trump, dont la décision de reconnaître Jérusalem comme capitale de l'Etat d'Israël a provoqué la colère des Palestiniens et du monde musulman.

Hommage à May

Le dirigeant républicain avait auparavant rencontré la première ministre britannique Theresa May. Il a vanté son "excellente relation" avec elle. "Je pense que nous sommes sur la même longueur d'onde sur tous les plans", a déclaré le locataire de la Maison blanche. Il a aussi fait part de son "immense respect" pour celle qu'il avait apostrophée sur Twitter en novembre.

Le républicain, qui n'était pas accompagné de la Première dame Melania Trump, s'est envolé de la base aérienne d'Andrews, en banlieue de Washington, mercredi soir à 20h50 (02h50 jeudi en Suisse). Il est arrivé à la mi-journée à Davos, après un passage par Zurich.

"L'Amérique est formidable"

Au Forum économique (WEF), M. Trump va tenter de convaincre que "l'Amérique d'abord", ce n'est pas le repli sur soi. Il doit prononcer un discours vendredi à Davos.

"Je vais bientôt me rendre à Davos, en Suisse, pour raconter au monde à quel point l'Amérique est formidable et comment elle va bien. Notre économie décolle maintenant et avec tout ce que je fais cela ne pourra qu'aller encore mieux. Notre pays est enfin en train de gagner à nouveau!", a tweeté le président peu avant son départ.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.