Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Klaus Schwab, fondateur du WEF, appelle à une action concertée pour résoudre les grands défis actuels.

KEYSTONE/LAURENT GILLIERON

(sda-ats)

Davos va redevenir le centre du monde à l'occasion de la 48e édition du Forum économique mondial (WEF), qui s'ouvre mardi prochain. Le président américain Donald Trump y tiendra la vedette.

Le dernier président américain à avoir fait le voyage de Davos est le démocrate Bill Clinton en 2000. Ses successeurs ont préféré éviter de se rendre dans la station grisonne par crainte de paraître loin des réalités. A l'époque, Bill Clinton avait adressé un vibrant plaidoyer en faveur du libre-échange et de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

La venue de Donald Trump, et son slogan "America First", risque de faire des étincelles. Le président américain, connu pour son discours protectionniste, compte promouvoir sa politique pour renforcer les entreprises américaines, dans un lieu parfois considéré comme l'épicentre de la mondialisation et du multilatéralisme.

Donald Trump sera accompagné d'une importante délégation. Le secrétaire au Trésor américain Steven Mnuchin et le secrétaire au commerce Wilbur Ross en font notamment partie.

Monde fracturé

Le représentant américain au commerce Robert Lighthizer se rendra lui aussi dans la station grisonne ainsi que le chef de la diplomatie américaine Rex Tillerson. Extrêmement attendu, le président des Etats-Unis ne prononcera toutefois son discours qu'au dernier jour de la réunion, avant sa clôture, soit le vendredi 26 janvier.

La réunion a cette année pour thème "Construire un avenir commun dans un monde fracturé". Une participation "sans précédent" de dirigeants mondiaux est attendue, parmi lesquels 70 chefs d'État ou de gouvernement, ont souligné les organisateurs mardi à Cologny (GE), au siège de l'institution.

Action concertée

"Notre monde est aujourd'hui fracturé en raison de la concurrence croissante entre les nations et des profondes divisions au sein des sociétés. Pourtant, l'ampleur des défis auxquels est confronté notre monde rend plus que jamais indispensable une action concertée, collaborative et intégrée", a déclaré Klaus Schwab, fondateur et président exécutif du WEF.

Dix ans après la crise financière, la croissance est de retour. Mais la croissance économique n'est pas assez "inclusive et ne crée pas assez d'emplois", a relevé le nouveau président du WEF, le Norvégien Borge Brende.

Plateau prestigieux

Le plateau 2018 s'annonce très prestigieux. Outre Donald Trump, le président français Emmanuel Macron sera aussi présent. L’édition 2018 sera ouverte par le premier ministre indien Narendra Modi, preuve de l'émergence de l'Inde sur la scène internationale.

La première ministre britannique Theresa May, le premier ministre canadien Justin Trudeau ainsi que le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker participeront également aux discussions.

Femmes à l'honneur

Côté suisse, cinq conseillers fédéraux devraient se rendre au WEF. Le président de la Confédération Alain Berset sera de la partie, de même qu'Ignazio Cassis, Doris Leuthard, Ueli Maurer et Johann Schneider-Ammann. Seuls Simonetta Sommaruga et Guy Parmelin manqueront à l'appel.

Cette édition sera présidée exclusivement par des femmes. Sept femmes présideront la manifestation dont Christine Lagarde, directrice du Fonds monétaire international (FMI), Fabiola Gianotti, directrice du CERN à Genève, ou encore la PDG d'IBM Ginni Rometty. Leur ambition est d’encourager une meilleure insertion des femmes à tous les niveaux hiérarchiques.

Plus de 400 sessions

Les coprésidentes du WEF seront chargées de définir le programme et de mener les débats. Plus de 21% des participants à la réunion de cette année seront des femmes, un chiffre record. Le Forum de Davos est régulièrement critiqué pour ne pas donner assez de place aux femmes.

Le WEF déroulera ses fastes du 23 au 26 janvier. Quelque 3000 personnalités et dirigeants des milieux politiques, économiques et scientifiques sont attendus, tandis que pas moins de 400 sessions sont prévues.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS