La plus grande banque d'Australie, la Commonwealth Bank, a admis jeudi avoir perdu les données financières d'environ 20 millions de clients. Elle a toutefois affirmé qu'il n'y avait pas matière à inquiétude.

La Commonwealth Bank a indiqué ne pas être en mesure de retrouver deux bandes de données magnétiques sur lesquelles étaient stockés des noms, des adresses, des numéros de compte et des détails des transactions réalisées entre 2000 et 2016.

Selon la chaîne ABC, ces données auraient dû être détruites par une société sous-traitante après le démantèlement de son centre de données, mais la banque n'a jamais reçu une confirmation écrite que cela a été réalisé.

Bandes jetées

La banque a assuré aux clients qu'il n'y avait pas de raisons de s'inquiéter, car les bandes magnétiques manquantes ne contenaient pas des mots de passe, des codes PIN ou autres données qui pourraient être utilisés pour des fraudes.

Dans un communiqué, la Commonwealth Bank a affirmé qu'en 2016, lorsque l'incident avait été dévoilé par la presse australienne, une enquête indépendante "a déterminé que selon le scénario le plus probable, les bandes magnétiques avaient été jetées".

"Nous prenons la protection des données des clients très au sérieux et de tels incidents sont inacceptables", a dit un dirigeant de la banque.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.