Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Britannique Simon Yates a été contrôlé positif à la terbutaline, une substance utilisée pour traiter l'asthme, a annoncé jeudi soir son équipe Orica.

La formation australienne a expliqué le résultat positif par une erreur humaine, commise par un médecin.

Simon Yates a subi ce contrôle le 12 mars à l'occasion de la 6e étape de Paris-Nice arrivant à la Madone d'Utelle. Le coureur, septième de cette étape, a pris la 7e place du classement final de la course. "La substance a été donnée sous la forme d'un inhalateur pour traiter l'asthme. Cela a été noté sur le formulaire du contrôle signé au moment du test", a précisé Orica.

"Mais le médecin de l'équipe a commis une erreur administrative en omettant de demander l'AUT (autorisation à usage thérapeutique) requise pour ce traitement. C'est ce qui explique le signalement d'un résultat anormal", a ajouté la formation australienne.

Orica a déclaré que le médecin et l'équipe assument "l'entière responsabilité de cette erreur" et a assuré de son soutien au coureur pendant la procédure à venir.

Simon Yates, qui est âgé de 23 ans, est passé professionnel dans sa formation en 2014 avec son frère Adam. Il est l'un des espoirs de son groupe dans les courses par étapes (5e du Tour du Pays Basque et du Dauphiné l'an passé).

ATS