Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La métropole de Shenzhen passe pour être le pendant chinois de la Silicon Valley (archives).

KEYSTONE/EPA/JEROME FAVRE

(sda-ats)

La conseillère fédérale Doris Leuthard a découvert les technologies chinoises. Son voyage a débuté à Shenzhen, Silicone Valley de Chine, pour se terminer à Hongkong.

Shenzhen est la première métropole à avoir misé sur la mobilité électrique pour ses bus. Elle prévoit de le faire pour l'ensemble de sa flotte de taxis d'ici 2020. La ville accueille 23 entreprises suisses et 143 sont actives dans la région.

Une déclaration d'intention a été signée qui devrait aboutir à la construction en Chine de la première maison zéro énergie développée grâce à des solutions cleantech développées par la Suisse.

A Hongkong, la conseillère fédérale a visité un parc d'innovation et de technologie axé sur le biomédical, l'électronique, les technologies de l'information et de la communication et les technologies environnementale, indique vendredi le Département de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication. Elle a également découvert un centre spécialisé dans la 5G.

La Chine est le troisième partenaire commercial de la Suisse et le principal en Asie. Les échanges économiques entre les deux pays ont progressé de manière dynamique au cours de ces dernières années. Elles ont été facilitées par l'accord de libre-échange entré en vigueur en juillet 2014.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS