Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La conseillère fédérale Doris Leuthard a achevé lundi une visite de travail de deux jours à Pékin, durant laquelle elle a rencontré plusieurs ministres et hauts responsables chinois. Les deux pays se sont mis d'accord pour intensifier leurs collaborations.

"On m'a reçue à bras ouverts dans une ambiance très chaleureuse", s'est félicitée Doris Leuthard. La cheffe du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) et le ministre chinois de l'Environnement ont prévu de lancer un protocole d'accord visant à institutionnaliser la collaboration dans le domaine de la protection de l'environnement.

Doris Leuthard et le ministre chinois des Ressources hydrauliques ont convenu de leur côté de renforcer la collaboration dans le domaine de la gestion des eaux entre les deux pays.

Intérêt pour le ferroutage

Le ministre chinois des Transports a lui proposé le lancement d'un protocole d'accord avec la Suisse autour de la politique des transports. Berne n'avait pas jusqu'ici de collaboration avec Pékin dans ce domaine.

"Les Chinois sont très intéressés par les modèles de ferroutage, et par la ponctualité suisses", a expliqué Doris Leuthard, ajoutant que l'expertise suisse en la matière pourrait fort bien s'exporter en Chine.

ATS