Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La présidente de la Confédération, Doris Leuthard, a été reçue par le président du Bénin Patrice Talon, aux sons de la fanfare militaire à Cotonou au Bénin.

KEYSTONE/ALEXANDRA WEY

(sda-ats)

La présidente de la Confédération a rencontré jeudi le président du Bénin lors de son deuxième jour de voyage en Afrique de l'Est. Doris Leuthard et Patrice Talon souhaitent approfondir les relations économiques.

Le Bénin aimerait développer les infrastructures du pays, notamment dans les domaines de la formation et de la santé. Deux secteurs dans lesquels la Suisse peut apporter son savoir-faire, indique jeudi dans un communiqué le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC).

Doris Leuthard a également participé à l'inauguration d'une école à Abomey-Calavi, au bord du lac Nokoué, construite notamment avec le soutien de la Suisse. A Ouidah, sur la côte atlantique, la présidente a rencontré des femmes qui se destinent à exercer des fonctions de direction.

Développement

La visite de la ministre de l'environnement a également été l'occasion de lancer la stratégie suisse de coopération en faveur du Bénin pour les années 2017 à 2020. Celle-ci mise sur le développement des zones rurales, sur l'éducation de base et la formation professionnelle et sur la décentralisation et l'efficacité des autorités locales.

Lors des entretiens officiels à Cotonou, grande ville portuaire, les deux parties ont souligné le succès de la coopération au développement et la qualité des relations politiques. La "parfaite" coopération en matière de migration a également été saluée, précise le DETEC.

Cacao

Mercredi, Mme Leuthard était au Ghana, principal fournisseur de cacao de la Suisse. Une déclaration d'intention a été signée pour renforcer les volets social, écologique et économique de la gestion durable dans le secteur du cacao.

ATS