Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - La présidente de la Confédération Doris Leuthard ouvrira mercredi la Conférence internationale du travail, en qualité d'hôte d'honneur. La Conférence traitera principalement des questions d'emploi et de droits du travail.
Doris Leuthard aura un entretien avec le directeur général du Bureau International du Travail Juan Somavia. Elle abordera des thèmes d'actualité avec des chefs d'agences internationales lors d'un déjeuner officiel à Genève.
Promouvoir l'emploi constitue un objectif stratégique des politiques des Etats et de l'action de l'Organisation Internationale du Travail. La Suisse participera activement aux discussions qui permettront un large échange d'expériences et de fixer des priorités d'action pour l'OIT et ses membres.
Berne est favorable à une nouvelle norme sur le travail domestique, sous-évalué et peu réglementé. Il signifie souvent surcharge de travail, rémunération insuffisante et absence de protection sociale, selon le Département fédéral de l'économie.
La Suisse demandera que la discussion se concentre d'abord sur la substance et le contenu, alors que la question de la forme (convention ou recommandation) pourra être approfondie lors de la Conférence de 2011, précisent les services de Mme Leuthard.
La Suisse soutient également une nouvelle norme dont le but est d'augmenter l'attention accordée à la question du VIH/SIDA dans le monde du travail et d'encourager une action concertée entre les acteurs clés.
La conférence discutera en outre du travail des enfants, une préoccupation majeure dans un très grand nombre de pays suite à la récente crise économique et financière.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS