Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La conseillère fédérale Doris Leuthard attend de l'économie qu'elle réserve un accueil critique et constructif à la stratégie énergétique du Conseil fédéral. Il n'y a pas d'alternative au tournant énergétique vers une meilleure efficience des ressources, a-t-elle lancé.

Le Conseil fédéral n'est toutefois pas fermé à des conseils et de meilleures propositions, a dit mercredi la cheffe du Département fédéral de l'Energie (DETEC) à l'ouverture du "Swiss Energy and Climate Summit" à Berne. Elle attend en retour que l'économie participe à la transformation du paysage énergétique et fasse avancer l'innovation.

Le sommet organisé sous chapiteau installé sur la Place fédérale est une suite du forum national sur le climat à Thoune (BE). Plus de 70 orateurs suisses et étrangers tiendront conférence jusqu'à vendredi. Parmi les invités figure l'ancien chancelier allemand Gerhard Schröder.

Les deux premiers jours sont placés sous le signe du climat et de l'énergie. Vendredi, l'économie sera au centre des débats, avec pour thématique les techniques énergétiques et environnementales. Quelque 1200 participants sont attendus.

Peu avant le début du Forum, des activistes ont manifesté sur la Place fédérale. Sur une imposante bannière déployée à plusieurs mètres du sol, ils ont appelé Doris Leuthard à renoncer à une nouvelle centrale à gaz ainsi qu'à d'autres énergies "sales". Quelques manifestants s'étaient attachés aux piliers posés sur le sol qui retenaient la banderole. La police n'est pas intervenue.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS