Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

New York/Zurich - Conformément à l'accord passé en 2008 avec la SEC, le régulateur américain des marchés financiers, l'UBS a remboursé plus de 18 milliards de dollars (17,7 milliards de francs) à des clients ayant acquis des obligations ARS. L'établissement a indemnisé quasiment l'ensemble des investisseurs.
Au total, le numéro un bancaire helvétique a remboursé quelque 32'000 investisseurs, a précisé mardi dans un communiqué la Securities and Exchange Commission (SEC). L'UBS ayant rempli ses obligations, la SEC renonce à lui infliger une amende, conformément à l'accord.
Jusqu'à présent, les banques impliquées dans le dossier des Auction Rates Securities (ARS), dont le Credit Suisse, ont remboursé plus de 67 milliards de dollars à leurs clients. Dans le cadre de l'accord avec la SEC, l'UBS s'était engagée à racheter pour un maximum de 22,7 milliards de dollars ces papiers valeurs.
Les obligations ARS sont des produits financiers qui avaient été vendus à des investisseurs comme des titres dont il était aisé de se défaire. Mais le marché a été bloqué par la crise financière et au plus fort de cette dernière, en février 2008, les ARS ont perdu toute valeur, excluant une revente à des milliers d'investisseurs.
Concrètement, il s'agit d'obligations dont le taux d'intérêt est réactualisé à un rythme hebdomadaire ou mensuel par le biais d'un mécanisme d'enchères. De nombreuses municipalités avaient investi dans les ARS.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS