Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Nathalie von Siebenthal a rétrogradé de six places lors de la 3e étape du Tour de Ski, une poursuite sur 10 km en skating. Devant son public à Lenzerheide, elle a manqué de ressources dans le final.

La fondeuse de Lauenen a rallié l'arrivée avec 2'17'' de retard sur la Norvégienne Ingvild Flugstad Oestberg, qui a souverainement défendu son maillot distinctif de leader du général. L'ancienne sprinteuse a du même coup remporté son 11e succès individuel en Coupe du monde... dont 8 en Suisse. Elle a abordera la 4e étape, à Oberstdorf, avec 33'' d'avance sur sa compatriote et tenante du titre Heidi Weng, qui a tout tenté, en vain, pour la rejoindre lundi.

Nathalie von Siebenthal s'attendait à mieux, sur un format qui lui convient bien d'ordinaire. "J'ai perdu des places et n'ai pas vraiment d'explications. Je me sentais bien, j'ai pu skier au sein d'un groupe, mais je me suis retrouvée dernière au final (de ce groupe d'une dizaine de fondeuses, ndlr)."

La Bernoise devra retrouver son meilleur niveau si elle entend rééditer sa 8e place finale du Tour 2016-17. Son retard excède désormais largement les deux minutes. Dans le camp suisse, la bonne surprise est venue de Laurien van der Graaff. La Grisonne a démontré qu'elle ne savait pas seulement sprinter. Vingt-quatrième à 3'33, elle a marqué de bons points, elle qui n'affectionne pas vraiment les courses de distance. Elle y serait déjà parvenue la veille sur le 10 km en classique, sans une chute douloureuse qui l'a reléguée aux portes du top 30.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS