Toute l'actu en bref

Plusieurs maisons ont été ensevelies de terre et très endommagées dans le district de Kintamani, dans le nord de l'île, en pleine saison des pluies (image symbolique).

KEYSTONE/EPA DPA/PETER ENDIG

(sda-ats)

Douze Indonésiens ont péri dans des glissements de terrain à Bali, à la suite de fortes pluies qui ont englouti dans la nuit de jeudi à vendredi des villages de l'île touristique, ont indiqué les autorités locales. Trois enfants figurent parmi les victimes.

Plusieurs maisons ont été ensevelies de terre et très endommagées dans le district de Kintamani, dans le nord de l'île, en pleine saison des pluies. "Les pluies diluviennes toute la journée de jeudi ont provoqué des glissements de terrain dans trois villages, et 12 personnes ont été tuées", a déclaré un porte-parole de l'agence nationale des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho.

Trois enfants âgés d'un, sept et dix ans ont succombé dans deux villages. En outre, cinq personnes ont été blessées, dont trois sérieusement, selon la même source. Les villageois ont été évacués des zones touchées - loin des lieux touristiques dans le sud de l'île - et il n'y aurait pas d'autres victimes, a ajouté l'agence.

Les glissements de terrain ne sont pas rares dans cet archipel d'Asie du Sud-Est au climat tropical, propice aux pluies torrentielles et aux catastrophes naturelles. En décembre, 29 personnes avaient été tuées et 19 portées disparues dans des glissements de terrain et des inondations à Garut, un district du sud-ouest de l'île de Java.

ATS

 Toute l'actu en bref