Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Douze personnes ont été tuées au Pakistan jeudi dans le crash d'un hélicoptère militaire dans le nord-ouest du pays, ont indiqué des sources officielles. Ce drame fait suite à l'accident le même jour d'un appareil similaire dans l'Afghanistan voisin.

"Les douze personnes qui étaient à bord font toutes partie de l'armée et allaient à Gilgit pour secourir un soldat blessé", a dit un responsable militaire. "Les morts incluent des médecins de l'armée, du personnel paramédical, les pilotes et l'équipage", a-t-il poursuivi, ajoutant que tous avaient été identifiés.

L'accident a eu lieu près de Mansehra, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa, à environ 170 km au nord d'Islamabad. Les corps ont été carbonisés et l'avion était toujours en feu dans la soirée, a indiqué l'officier de police Nujeebur Rehman. "L'accident a eu lieu dans une région pleine de collines qui n'est pas facilement accessible", a-t-il ajouté.

Un modèle russe

Le même jour, dans l'Afghanistan voisin, 17 personnes, 12 soldats et 5 membres d'équipage ont péri dans le crash d'un hélicoptère militaire afghan Mi-17 dû à un problème technique. L'accident s'est produit dans le district de Shinkay, de la province méridionale de Zaboul. L'accident au Pakistan impliquait également un Mi-17, de fabrication russe.

La province de Gilgit, connue pour ses spectaculaires chaînes de montagnes, est une région autonome stratégique aux confins de la Chine, de l'Afghanistan et du Cachemire.

ATS