Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un homme masqué a tué par balles douze personnes et en a blessé 59 autres dans la nuit de jeudi à vendredi dans un cinéma bondé d'une banlieue de Denver, dans l'ouest des Etats-Unis. Le forcené a été arrêté sur le parking de l'établissement. Il n'avait pas d'antécédents judiciaires.

La fusillade a eu lieu vers 00h30 (08h30 en Suisse), lors d'une première de "The Dark Knight Rises", le dernier épisode de la série Batman, dans un centre commercial de la ville d'Aurora. Dix personnes ont été tuées sur place. Deux autres personnes sont décédées à leur arrivée à leur hôpital, a déclaré Frank Fania, porte-parole de la police. Parmi les 59 blessés, de nombreuses personnes se trouvent dans un état critique.

Le tueur est apparu devant l'écran, un masque à gaz sur le visage, a d'abord jeté une bombe lacrymogène dans la salle, à la faveur d'une scène où des coups de feu étaient échangés. Il a ensuite commencé à tirer sur les spectateurs.

Tirs au hasard

Chris Jones, un spectateur, a expliqué que la fusillade avait commencé entre 20 et 30 minutes après le début du film. "Des gens ont commencé à s'effondrer. On était sur le sol pour éviter d'être touchés", a-t-il raconté à l'antenne de la chaîne locale KMGH-TV.

L'auteur de la fusillade, qui a été arrêté sans opposer de résistance dans le parking derrière le cinéma, est un habitant de la commune, âge de 24 ans, ont annoncé les médias américains. Selon le FBI, cité par les télévisions locales, l'homme n'a aucun lien connu avec des réseaux terroristes.

Obama "choqué"

Le président des Etats-Unis Barack Obama, qui a suspendu sa campagne en vue de la présidentielle, s'est dit "choqué" par cette fusillade "atroce et tragique". Il a promis que justice serait faite.

"Comme nous le faisons lorsque nous nous retrouvons face à des moments sombres et difficiles, nous devons nous rassembler, comme une grande famille américaine. Nous devons tous penser aux habitants d'Aurora et prier pour eux, alors qu'ils doivent affronter la perte de parents, d'amis et de voisins, et nous devons être solidaires d'eux dans les heures et jours difficiles à venir", a déclaré M. Obama.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS