Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Drôle d'ambiance dans le camp roumain avant de croiser le fer avec la Suisse. L'entraîneur Anghel Iordanescu n'a pas hésité, en effet, à traiter un journaliste de "menteur".

"Vous auriez dû rester à la maison", ajoute le "Général", furieux d'avoir été accusé de couvrir le dérapage de l'un de ses joueurs - Denis Alibec - pris apparemment la cigarette au bec et d'être interrogé sur les éventuelles tensions au sein de son staff. "Vous ne pratiquez que de la désinformation", s'emporte-t-il.

Elu entraîneur du siècle en Roumanie après avoir notamment mené la génération Hagi en demi-finale de la Coupe du monde 1994 malgré le 4-1 concédé devant la Suisse à Detroit, Anghel Iordanescu n'a pas peur de guerroyer ainsi avec la presse avant une échéance qu'il juge de la "plus haute importance pour le football roumain". "Tout le monde attend de nous une victoire mercredi", lâche-t-il.

Une échéance qu'il n'abordera pas avec la même équipe que celle alignée vendredi dernier contre la France. Deux changements sont pressentis avec les introductions de Torje et de Keseru pour Hoban et Andone. "Nous affronterons mercredi une équipe de grande valeur avec dix-huit de ses vingt-trois sélectionnés qui évoluent dans des grands championnats", souligne Anghel Iordanescu, qui dirigera pour la 99e fois la Roumanie. "Depuis 2004, la Suisse a participé pratiquement à tous les grands rendez-vous. Cette constance lui a permis d'acquérir une grande expérience."

Les équipes probables:

Roumanie - Suisse (mercredi 18h00)

Paris. Parc des Princes. Arbitre: Karasev (RUS).

Roumanie: Tatarusanu; Sapunaru, Chiriches, Grigore, Rat; Stanciu, Hoban, Pintilii; Torje, Keseru, Stancu.

Suisse: Sommer; Lichtsteiner, Schär, Djourou, Rodriguez; Behrami, Xhaka; Shaqiri, Dzemaili, Mehmedi; Seferovic.

ATS