Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président de la BCE, l'Italien Mario Draghi, appelle la zone euro à se redonner de la marge budgétaire (archives).

KEYSTONE/EPA/ARMANDO BABANI

(sda-ats)

Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, appelle les pays de la zone euro à se redonner de la marge de manoeuvre budgétaire avant que les taux d'intérêt ne remontent.

Avec le retour de la croissance, "il existe une très bonne opportunité maintenant pour recréer de la marge de manoeuvre budgétaire", a affirmé samedi Mario Draghi lors d'une conférence de presse au terme de la réunion annuelle du Fonds monétaire international (FMI) et de la Banque mondiale à Washington.

"Les taux d'intérêt bas doivent être utilisés pour effectuer une consolidation budgétaire et non pas pour faire de la dépense (publique)", a prévenu le président de la BCE, en ligne avec l'appel du FMI à profiter de la reprise de la croissance pour mener des réformes structurelles.

"Certaines décisions budgétaires, certaines politiques budgétaires, sont très difficiles, voire impossible à inverser, une fois que les taux d'intérêt remontent", a-t-il prévenu. "Il devient dès lors très difficile d'ajuster le budget à la nouvelle situation", a-t-il expliqué.

La BCE doit décider le 26 octobre du maintien l'an prochain de son soutien appuyé à l'économie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS