Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fribourg - Le frère jumeau de l'homme tué dimanche par un policier vaudois dans le tunnel de Sévaz (FR) est en détention préventive à Fribourg. Ce Français, d'origine kurde, domicilié à Vaulx-en-Velin, dans la banlieue de Lyon, est fortement soupçonné d'être lié à un vol de voitures.
"Il a été arrêté à la frontière peu après la cérémonie en l'honneur de son frère", a dit l'avocat de la famille Jean-Michel Dolivo confirmant une information du quotidien "Le Matin". Le jeune de 18 ans - il aura 19 ans en octobre - a fait l'objet d'un mandat d'arrêt pour vol en bande et par métier.
L'avocat n'a pas encore eu accès au dossier. Il ignore ce qui est reproché à son client qu'il rencontrera pour la première fois lundi après-midi. Il déplore l'arrestation du jeune homme qui n'a pas pu assister aux obsèques de son frère, qui ont eu lieu en France jeudi.
Le jeune homme ainsi que de nombreuses personnes de sa parenté se sont recueillis mercredi devant la dépouille de la victime au centre funéraire de Montoie à Lausanne et sur les lieux du drame sur l'A1. Alors qu'ils regagnaient la France, le jumeau a été arrêté au poste frontière de Bardonnex (GE) par les forces de l'ordre genevoises qui l'ont remis aux Fribourgeois.
Pour rappel, dimanche peu avant 03h00, une course poursuite livrée par des patrouilles vaudoises et fribourgeoises contre trois véhicules volés à Lyss (BE) a tourné au drame. Le passager d'une des voitures a été victime d'un tir dans le tunnel de Sévaz (FR) dans lequel une patrouille vaudoise avait tendu un barrage.
Sept coups de feu ont été tirés par un policier vaudois; quatre ont atteint le véhicule, dont un mortel.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS