Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police municipale de Lausanne a procédé lundi à une reconstitution suite à la mort violente d’une femme survenue début juillet à l’avenue des Bergières à Lausanne. Le prévenu a confirmé son implication personnelle dans le drame.

Réalisée sous la conduite de la procureure en charge de l'affaire, l'opération avait pour but d’établir le déroulement des faits et le rôle joué par chacun. A cette occasion, le prévenu accompagné de son défenseur a confirmé son implication personnelle dans les faits, tout en décrivant par le détail ses agissements, relève le communiqué de la police de Lausanne.

Les investigations se poursuivent afin notamment de déterminer ses motivations et le contexte dans lequel est survenu le drame.

L'incident s'était produit le 10 juillet en fin de journée. Avisés vers 18h00, les agents ont découvert une femme et un homme en sang, blessés à l'arme blanche, sur l’avenue des Bergières. Malgré l’intervention des secours, la femme est décédée sur place.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l’homme, un Portugais de 38 ans, avait agressé sa compagne, une compatriote de 40 ans, avant de retourner l’arme contre lui. Il a été conduit au CHUV, puis placé en détention préventive.

ATS