Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'instruction de l'accident de bateau survenu il y a deux ans sur le lac de Bienne sera bientôt close. Le ministère public Jura bernois-Seeland procédera à l'audition finale du prévenu à la fin juillet. La mise en accusation du prévenu aura lieu fin septembre au plus tôt.

Il y aura bientôt deux ans que s'est produit le tragique accident qui avait coûté la vie à une jeune femme de 24 ans sur le lac de Bienne, rapelle le ministère public Jura bernois-Seeland. A cette occasion, et en raison de l'intérêt médiatique suscité, il entend expliquer les dernières étapes jusqu'à la clôture de cette procédure complexe.

La jeune femme avait été heurtée par un yacht alors qu'elle était sur un canot pneumatique avec son fiancé près de l'Île Saint-Pierre. Ses jambes avaient été sectionnées par l'hélice. Elle devait succomber à une hémorragie dans les bras de son ami. L'embarcation avait poursuivi sa route sans s'arrêter.

Homicide par négligence

Après le drame, le ministère public régional avait ouvert une instruction préparatoire pour homicide par négligence. Au cours des investigations, de forts soupçons se sont portés sur un homme alors âgé de 74 ans, habitant la région.

Depuis le début de la procédure, plusieurs expertises, en partie extrêmement complexes, ont été déléguées à des services externes.

Délais

Par conséquent, le ministère public procédera à l'audition finale du prévenu fin juillet 2012. Le prévenu pourra prendre position sur les résultats de l'instruction et sur les faits qui lui sont reprochés. Au terme de l'audition finale, le ministère public informera le prévenu et sa défense de la clôture prochaine de l'instruction. Un délai leur sera fixé pour la présentation éventuelle de réquisitions de preuves supplémentaires.

Cette dernière étape obligatoire est fixée par la loi et inévitable en vue d'une mise en accusation. Il n'est pas encore possible de déterminer si, et dans quelle mesure, d'autres preuves seront demandées, souligne le ministère public. Dès lors, la date de la mise en accusation n'est pas encore fixée. Celle-ci n'aura toutefois pas lieu avant fin septembre 2012 au plus tôt.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS