Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Varsovie - Le ministre polonais de l'Intérieur, Jerzy Miller, a accusé les castors d'avoir contribué aux inondations qui affectent la Pologne. Ces inondations ont déjà provoqué la mort de 15 personnes.
"Le plus grand ennemi des digues, c'est un animal qui s'appelle le castor. Les castors vivent partout le long des digues de la Vistule et contribuent largement à leur détérioration", a déclaré M. Miller.
"Les castors creusent des tunnels dans les digues, les affaiblissent de l'intérieur. Mais ils ne sont pas les seuls, il y a encore des campagnols", a déclaré le porte-parole des pompiers.
Selon les services de protection de la nature, quelque 50'000 castors vivent en Pologne où ils sont partiellement protégés. A la suite des inondations, les autorités locales ont augmenté les quotas de chasse aux castors.
Des crues record dans les bassins de la Vistule et de l'Oder continuaient mardi à monter vers le nord du pays. Les digues ont lâché, provoquant l'inondation de plusieurs localités, notamment dans les régions de Sandomierz (sud-est) et de Plock (centre).
A Varsovie, un important boulevard longeant la Vistule était toujours fermé à la circulation mardi, des affaissements de terrain y ayant été signalés.
Quelque 200 établissements scolaires étaient fermés depuis lundi dans les quartiers riverains de la capitale, où le niveau de la Vistule dépassait toujours mardi la cote d'alerte de 6,5 m, après avoir atteint dimanche un record de 7,8 m.
Les dégâts prévisibles provoqués par les inondations qui affectent la Pologne depuis neuf jours risquent de dépasser les 3,4 milliards de francs, selon le Premier ministre Donald Tusk.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS