Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'ancien directeur du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn, se dit devenu "objet d'une traque médiatique". Il demande qu'on le "laisse tranquille", selon des propos rapportés par l'hebdomadaire français "Le Point", à paraître jeudi.

DSK réaffirme en outre qu'il est impliqué "à tort" dans un dossier de proxénétisme en France et ajoute que "les contraintes du procès civil" à New-York engagé contre lui par la femme de chambre Nafissatou Diallo l'"empêchent de dire (sa) vérité".

"Je n'ai jamais été condamné, ni dans ce pays, ni dans aucun autre. Par conséquent, rien ne justifie que je sois devenu l'objet d'une traque médiatique qui, certains jours, finit par ressemble à une chasse à l'homme", affirme-t-il. Il regrette également la présence "un jour sur deux" d'un photographe en bas de chez lui.

Au sujet de l'affaire dite du Carlton de Lille (nord de la France), dans laquelle il est mis en examen pour proxénétisme aggravé en bande organisée, il répète sa ligne de défense, affirmant: "Je n'ai jamais mis les pieds dans cet hôtel".

"La réalité c'est qu'un de mes copains organisait des soirées auxquelles j'ai participé (...) J'ai dit et je répète que j'ignorais que certaines de ces femmes étaient payées pour être là", poursuit-il.

Séjour en prison "incroyablement dur"

Revenant sur son arrestation le 14 mai 2011 à New York et les quatre nuits passées à la prison de Rikers Island, il confie: "C'était incroyablement dur".

M. Strauss-Kahn, 62 ans, était en passe de devenir le principal candidat de gauche pour la présidentielle d'avril-mai en France lorsque les accusations de tentative de viol portées par Nafissatou Diallo ont conduit à son arrestation et l'ont contraint à renoncer à sa candidature. Il a depuis bénéficié d'un non-lieu au pénal dans l'affaire. Une procédure civile est toujours en cours.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS