Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des pieds de cannabis cultivés par des détenus ont été découverts dans la cour de promenade de la prison de Saint-Martin-de-Ré, sur l'île de Ré, dans l'ouest de la France. Les détenus y dispose de jardinets qu'il cultivent à leur guise.

La quinzaine de pieds d'une hauteur de 80 centimètres ont été découverts "lors d'une ronde ce week-end dans les carrés de plantation laissés à discrétion des détenus en longue peine", a déclaré le délégué régional du syndicat FO du personnel pénitentiaire, Christophe Beaulieu.

Ces jardinets, où les détenus font traditionnellement pousser des légumes ou des fleurs, se situent le long des murs de la prison dans "un endroit où se retrouvent les détenus entre eux", a expliqué M. Beaulieu.

Après cette découverte stupéfiante, le syndicat dénonce "le laxisme de l'administration pénitentiaire". Il demande l'organisation plus fréquente de fouilles pour saisir des objets ou substances non autorisées en prison.

Selon M. Beaulieu, les gardiens ne se sont pas aperçus plus tôt de la présence des plantes illicites en raison de leur manque de formation spécifique sur les stupéfiants. "Quand on ne connaît pas, il est possible de confondre", a-t-il estimé.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS