Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une usine de mise en bouteille de Coca-Cola a été temporairement fermée dans le nord de la Chine à la suite d'informations faisant état de la présence de chlore dans les boissons, selon un communiqué des autorités locales. Une enquête a été ouverte.

Une inspection du site, notamment un test des produits, ainsi que des entretiens avec le personnel, ont confirmé des informations de presse, selon le Bureau d'inspection de la qualité des produits de la province du Shanxi.

Un porte-parole de Coca-Cola a de son côté déclaré lundi que la fermeture temporaire de l'usine avait été décidée non pas en raison de problèmes de sécurité alimentaire ou du niveau de chlore dans l'eau, mais à cause d'autres questions soulevées par l'inspection.

Niveaux inférieurs aux normes

"Les niveaux de chlore étaient largement inférieurs aux normes de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), des Etats-Unis, de l'Union européenne ou encore de la Chine pour l'eau potable", a affirmé le porte-parole.

Le chlore sert à tuer des bactéries lors du traitement de l'eau potable, mais une concentration trop élevée peut être dangereuse pour la santé. Les problèmes constatés, dont la nature n'a pas été révélée, "n'ont à aucun moment affecté la sécurité de nos produits sur le marché", dit Coca-Cola.

Selon l'agence "Chine nouvelle", de petites quantités de chlore ont été retrouvées dans l'eau utilisée pour les boissons gazeuses en février lors de travaux de maintenance effectués dans l'usine. Un dénonciateur anonyme avait alors alerté les médias locaux sur la contamination de neuf lots de produits.

ATS