Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Tennis - Novak Djokovic (ATP 1) a subi sa première défaite en 2012, en s'inclinant lourdement face au Britannique Andy Murray (ATP 4) 6-2 7-5, en demi-finale du tournoi de Dubaï.
Cette défaite est un brutal coup d'arrêt pour le Serbe, qui après sa victoire à l'Open d'Australie fin janvier, semblait parti pour rééditer son extraordinaire année 2011.
L'an passé, il avait enchaîné 41 victoires consécutives en début de saison, soit une de moins seulement que le record de John McEnroe en 1984. Il avait connu sa première défaite en juin, en demi-finale de Roland-Garros, face à Roger Federer.
Avec ce revers, il s'arrête en 2012 à dix victoires d'affilée. Le Serbe, triple tenant du titre à Dubaï, va faire une mauvaise opération au classement ATP en perdant plus de 300 points. Même si son plus proche poursuivant Rafael Nadal n'en profite pas immédiatement, l'Espagnol ne jouant pas cette semaine.
La victoire de Murray démontre que Djokovic n'est pas aussi invincible que l'an passé. Il avait déjà montré des signes de fragilité à l'Open d'Australie, étant poussé dans ses ultimes retranchements par Nadal lors d'une finale qui avait duré près de six heures. Auparavant, il avait dû lutter pendant 4h50 en demi-finale pour écarter Murray.
Vendredi, le Britannique a pris une revanche éclatante, pour se qualifier pour la première finale de sa carrière à Dubaï. Il affrontera en finale le vainqueur du match opposant Roger Federer à Juan Martin Del Potro.

ATS