Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dubaï - Le secteur du commerce à Dubaï risque d'être pénalisé par une surabondance des centres commerciaux dès 2013, selon une étude publiée dimanche. L'impact de la crise financière mondiale pourrait en effet réduire le flux des touristes.
"La surface des centres commerciaux à Dubaï est en passe d'augmenter de près de 30% entre 2010 et 2013", a relevé le groupe immobilier Colliers International dans une étude sur le commerce au détail au Moyen-Orient et en Afrique du nord.
Le marché sera confronté à une offre supplémentaire de plus d'un million de mètres carrés à Dubaï à l'horizon 2013. Dans le même temps, "les incidences de la crise financière mondiale pourraient se traduire par une baisse de la demande extérieure", note Colliers International.
Dubaï s'est imposé comme un centre d'affaires et une destination touristique régionale en investissant des milliards de dollars dans la construction de galeries commerciales modernes et spacieuses. Certaines sont même munies d'attractions touristiques comme une piste de ski couverte ou un gigantesque aquarium.
L'économie de Dubaï a été touchée de plein fouet par la crise financière mondiale. Cette dernière a tari les investissements étrangers et fait éclater la bulle immobilière, principal moteur de croissance de l'émirat, qui mise désormais sur le commerce et le tourisme pour refaire surface.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS