Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le spécialiste bâlois des boutiques hors taxes Dufry a vu son bénéfice net attribuable aux actionnaires se réduire l'an dernier de 4% par rapport à 2010, à 111,9 millions de francs. Ses ventes ont légèrement progressé, de 1,1% à 2,64 milliards, a-t-il annoncé mercredi.

L'appréciation du franc a pesé sur les résultats dévoilés mercredi par le groupe de détail rhénan, qui génère 80% de son chiffre d'affaires en dollars. Exprimé à taux constant, celui-ci a toutefois augmenté de 16,5%.

Au niveau opérationnel, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) est ressorti à 212,5 millions de francs, en hausse de 14,6 millions sur celui de l'exercice précédent.

Confiant pour 2012

Sous l'impact des effets de change, toutes les régions accusent des ventes en recul. Seule l'Amérique du Sud, où le spécialiste du hors taxes a effectué l'an dernier des acquisitions, a vu son chiffre d'affaire bondir de près d'un quart.

Le directeur général du groupe Julian Diaz, cité dans le communiqué de résultats, estime que "Dufry a réalisé une très forte performance en 2011". Pour 2012, il se montre confiant eu égard en particulier aux développements initiés sur le marché indien, chinois et russe.

ATS