Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dufry a diminué sa perte nette après trois mois d'activité cette année (archives).

KEYSTONE/PATRICK STRAUB

(sda-ats)

Dufry a bien démarré l'année. Grâce à une performance opérationnelle améliorée, le spécialiste bâlois des boutiques hors taxes a réduit sa perte nette à 47,5 millions de francs au premier trimestre, après 60,8 millions lors des trois premiers mois de 2017.

"Les conditions de marché positives enregistrées en 2017 se sont poursuivies sur les premiers mois de 2018 dans toutes les divisions, avec une croissance organique comparable aux trimestres précédents, apportant une bonne base pour le démarrage" de la saison estivale, a indiqué mardi le directeur général Julian Diaz, cité dans un communiqué.

Entre janvier et fin mars, le chiffre d'affaires a progressé de 6,6% pour s'inscrire à 1,82 milliard de francs, grâce notamment à une croissance organique de 7,1%. Sur le plan opérationnel, le bénéfice brut d'exploitation (EBITDA) a bondi de 18,4% à 183,1 millions, précise la multinationale rhénane qui est numéro un mondial dans son secteur.

Pas d'objectifs détaillés

Quant à la perte nette, elle s'explique encore par des coûts liés à l'intégration de la société italienne World Duty Free (WDF), d'effets saisonniers et de restructuration en Amérique du Nord. Le groupe ne détaille pas ses objectifs pour l'ensemble de l'année en cours.

En mars, la direction de Dufry avait réaffirmé viser pour l'exercice en cours une marge brute d'exploitation "de l'ordre de 13%". Le trafic international de passagers devrait poursuivre sa croissance en 2018, avec à la clé une croissance organique à peu près semblable à celle de 2017.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS