Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dufry a fait bondir ses résultats après neuf mois. L'exploitant bâlois de boutiques hors taxes et de kiosques a accru son bénéfice net de 46,9% par rapport à la même période de l'an passé à 116,2 millions de francs.

Le chiffre d'affaires a pour sa part augmenté de plus qu'un quart (25,8%) pour se fixer à 2,36 milliards de francs, a indiqué lundi Dufry. La progression des ventes est due aux acquisitions à hauteur de 14,9%, tandis que les effets de change ont eu un impact positif de 6%. La croissance organique ressort ainsi à 4,9%.

Les chiffres publiés par Dufry dépassent les attentes des analystes. Pour rappel, le groupe a opéré le mois passé une importante acquisition en Grèce, qui doit lui permettre de renforcer sa position en Méditerranée.

Stratégie de diversification

"Une fois de plus, les résultats montrent l'efficacité de notre stratégie visant les marchés émergents et les destinations touristiques", a commenté le patron de Dufry Julian Diaz. "Simultanément, notre stratégie de diversification nous a permis d'équilibrer les performances entre les différentes régions", a-t-il ajouté.

Au niveau opérationnel, le résultat brut d'exploitation (EBITDA) a progressé de 40,5% à 360,2 millions de francs. La marge correspondante atteint la valeur record de 15,2%, contre 13,6% un an plus tôt, grâce au contrôle des coûts et à l'exploitation des synergies offertes par les acquisitions. Le résultat EBIT a pour sa part bondi de plus de moitié (53,5%) à 224,2 millions.

Dans ses prévisions, le groupe, qui emploie plus de 14'000 personnes, reste vague comme à son habitude. Il ne s'attend pas à des changements de grande ampleur à court terme.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS