Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Néerlandais Tom Dumoulin a remporté le contre-la-montre à Espelette. Troisième, le Gallois Geraint Thomas a pratiquement assuré son sacre à la veille de l'arrivée aux Champs-Elysées.

Le Britannique Chris Froome, deuxième de cette étape au Pays Basque, a repris pied sur le podium, à la troisième place, derrière Dumoulin.

Froome, quadruple vainqueur du Tour, a été devancé... d'une seconde à l'arrivée du "chrono" par Dumoulin, champion du monde de la spécialité, au terme des 31 kilomètres séparant Saint-Pée-sur-Nivelle d'Espelette.

Thomas, en tête aux deux pointages intermédiaires, a baissé de pied dans le dernier tiers. Il s'est classé troisième de l'étape, à 14'' du vainqueur.

Le Slovène Primoz Roglic est le principal perdant du jour. Au lendemain de son succès d'étape à Laruns, il a reculé de la troisième à la quatrième place du classement, après avoir lâché 1'14'' à Froome.

Dumoulin, 27 ans, a enlevé son premier succès depuis le départ, le troisième de sa carrière dans le Tour. Vainqueur du Tour d'Italie l'an passé, il a doublé cette année le Giro et le Tour, à chaque fois devancé par un coureur de l'équipe Sky.

Au classement général, Geraint Thomas précède Dumoulin de 1'51'' et Froome de 2'24''.

Le Suisse Stefan Küng (BMC) a pris la 12e place à 1'26''. Un résultat décevant pour le Thurgovien qui a buté sur les difficulté du parcours.

La dernière étape dimanche entre Houilles et Paris se présente comme un défilé jusqu'au circuit final des Champs-Elysées et un sprint prévisible.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS