Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un label de qualité pourrait profiter à la compétitivité des sites de ventes en ligne d'entreprises suisses (Archives).

KEYSTONE/ALESSANDRO DELLA BELLA

(sda-ats)

Face à l'expansion de l'économie numérique, il faudrait introduire en Suisse un label de qualité unique en matière de commerce en ligne. Le Conseil des Etats a tacitement renvoyé mercredi la motion de Beat Vonlanthen (PDC/FR) en commission pour un examen approfondi.

Pour le motionnaire, il serait bienvenu que la Confédération se porte officiellement garante de ce label de qualité fixant des standards minimaux. Il donnerait plus de visibilité aux entreprises exportatrices suisses et réduirait les risques d'abus. Certains pays comme l'Autriche en ont déjà un, selon le motionnaire.

Le thème est d'importance au vu de la concurrence féroce qui règne sur le Net et justifie de demander un approfondissement, selon Didier Berderat (PS/NE). C'est la première fois qu'on aborde la question et il serait judicieux d'auditionner les milieux concernés. Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann a aussi trouvé l'idée bonne.

Malgré un niveau des prix élevé, la Suisse occupe déjà une position intéressante en matière de commerce en ligne. Une étude récente de l'association suisse pour le commerce en ligne Netcomm Suisse estime que 200 millions de personnes pourraient commander des biens depuis l'étranger par le truchement de sites suisses de vente en ligne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS