Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sébastien Buemi (Renault e-dams) a terminé au pied du podium lors du e-Prix de Berlin. Le Vaudois n'a pas vraiment pu se mêler à la lutte pour la victoire.

Les Audi de Daniel Abt et Lucas di Grassi ont signé un convaincant doublé, pour le plus grand bonheur du public accouru en masse sur l'ancien aéroport de Tempelhof. Leader du championnat, Jean-Eric Vergne (Techeetah) a complété le podium, après une belle bagarre avec Buemi.

Cela fait désormais quatre courses que le Suisse n'est plus remonté sur le podium. Mais il reste sur une progression (6e à Rome, 5e à Paris, 4e à Berlin) de bon augure avant le grand rendez-vous de Zurich le 10 juin.

Sébastien Buemi avait compromis une partie de ses chances en ne terminant que 7e des qualifications. "Mon tour n'a pas été parfait. C'est dommage de rater la super pole, je n'étais pas loin", avait-il commenté, un peu déçu. Il ne lui avait en effet manqué que 0''054 pour faire partie des cinq élus à se disputer la pole position.

Le handicap de partir assez loin des premiers s'est avéré trop important, surtout que les Audi, sur leur terrain, ont démontré une nette supériorité. Daniel Abt a vraiment été à la fête, signant le grand chelem: pole position, victoire - la deuxième de sa carrière - et record du tour. L'Allemand se souviendra longtemps de son samedi.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS