Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Sébastien Buemi (Renault e.dams) a remporté le e-Prix de Pékin, épreuve d'ouverture de la saison de formule E. Le Vaudois, parti en pole, a été en tête d'un bout à l'autre de l'épreuve.

Battu d'un point pour le titre lors de la saison inaugurale, Buemi a d'emblée affiché ses prétentions en dominant la concurrence de manière impressionnante. Sa voiture semble la meilleure du plateau, et il a déjà montré être plus rapide et fiable que son coéquipier Nicolas Prost, 2e des qualifications (à 0''284) mais qui a ensuite manqué son départ. Alors 3e, le Français a tapé un mur, ce qui a endommagé son aileron arrière et l'a forcé à rentrer aux stands.

Il avait déjà creusé une avance de 14'' au moment du changement de voiture. Le pilote vaudois s'est finalement imposé devant Lucas di Grassi (ABT Schäffler) et Nick Heidfeld (Mahindra). La journée a été parfaite pour Buemi, qui a inscrit le maximum de points avec 25 pour la victoire, 3 pour la pole position et 2 pour le tour le plus rapide en course.

Simona de Silvestro (Andretti) a eu moins de réussite que Buemi. La Suissesse a tapé dans un mur au 3e tour et a dû abandonner.

Champion sortant, Nelson Piquet Jr (NEXTEV) a connu des problèmes techniques aux essais et s'est élancé en dernière position. Le Brésilien était parvenu à remonter dans les points avant d'être aux prises à de nouveaux soucis avec sa monoplace et de finir 15e.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS