Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La partie de la falaise qui risque de s'effondrer à Gurtnellen (UR) après l'éboulement de mardi devrait être dynamitée en milieu de semaine prochaine. Quelque 500 mètres cube menacent les travaux de déblaiement et l'évacuation du corps de l'ouvrier pris sous la coulée de roche.

"On doit faire descendre ce bloc", a expliqué un porte-parole des CFF. Il n'est certes pas exclu que le pan se détache de lui-même. "Mais il est sûr à 99% qu'il faudra le dynamiter."

L'éboulement survenu mardi matin a endommagé la ligne ferroviaire du Gothard. Le tronçon restera fermé durant un mois au moins. Le drame a fait une victime, un Uranais de 29 ans, qui effectuait des travaux de sécurisation de la falaise .

En raison des risques de nouvel éboulement, le corps de l'ouvrier n'a pas encore pu être extrait des rochers qui le recouvrent. Deux de ses collègues ont été blessés par la coulée.

ATS