Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Après l'effondrement de la falaise instable surplombant la commune tessinoise de Preonzo dans la nuit de lundi à mardi, les géologues ont estimé mercredi que la situation revenait à la normale. Il ne faut plus craindre de nouveaux éboulements, a dit le président de la commune Fabio Pasinetti.

La route cantonale devait même être réouverte mercredi soir encore. En revanche, la zone industrielle évacuée, au pied de la montagne, restera fermée au moins jusqu'à lundi. Les autorités mettent aussi en garde contre de fortes pluies annoncées ce week-end, notamment dimanche: de la terre boueuse pourrait gêner quelques chemins.

Plus de 300'000 mètres cube de rocher ont dégringolé dans la vallée. Personne n'a été blessé et aucun dégât n'a été signalé. Les géologues ont indiqué que la falaise était stable mercredi. Avec l'aide de la protection civile, ils vont continuer à surveiller la situation et effectuer de nouvelles mesures sur la falaise et où l'effondrement s'est arrêté.

Preonzo vit avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête depuis 2002: en mai de cette année-là, 150'000 m3 de rocher avaient chuté dans la vallée, sans causer trop de dégâts. Mais le danger a été observé déjà au 17e siècle.

ATS