Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Israël a publié dimanche la liste du premier groupe de 477 prisonniers palestiniens qui doivent être libérés mardi en échange du soldat israélien Gilad Shalit. Vingt-sept femmes figurent sur cette liste du ministère de la justice.

La radio publique a précisé que sur les 477 détenus qui vont être libérés, 292 sont originaires de la Cisjordanie, 130 de la bande de Gaza, 46 de Jérusalem-est, six sont des Arabes israéliens, un est originaire du plateau du Golan annexé et deux sont des ressortissants de pays étrangers.

Le publication de ce document sur le site Internet de l'administration pénitentiaire va permettre à des particuliers ou à des organisations de présenter des appels devant la Cour Suprême israélienne contre les libérations. Dans le passé, la haute instance judiciaire n'a jamais remis en cause un accord sur un échange de prisonniers conclu par le gouvernement.

Plusieurs groupes

Selon le calendrier prévu par l'accord entre Israël et le Hamas, l'échange de prisonniers doit avoir lieu mardi. Un deuxième groupe de 550 prisonniers palestiniens doit être libérés dans les deux mois.

Le président Shimon Pérès a reçu samedi soir les dossiers de certains prisonniers palestiniens auxquels il doit accorder sa grâce dans le cadre de l'accord d'échange.

ATS